Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. 100 portraits pour un centenaire

Couverture du livre 100 portraits pour un centenaire

Date de saisie : 03/01/2015
Genre : Documents Essais d'actualité
Editeur : Lavauzelle, Panazol, France
Auteur : Régiment d'infanterie chars de marine
Préface : Henri Bentégeat

Prix : 34.00 €
ISBN : 9782702516126
GENCOD : 9782702516126 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 23/12/2014

 
 
4ème de couverture

Le Régiment d'Infanterie Chars de Marine a cent ans.

Depuis sa création, il est présent sur tous les théâtres d'opérations où la France est engagée. S'il est aujourd'hui une unité prestigieuse par son histoire, il le doit avant tout à ses marsouins. Ils sont venus d'ici et d'ailleurs et ont donné leur sang pour défendre leur pays.

Ce livre dévoile la richesse des hommes et des femmes du Régiment d'Infanterie Chars de Marine. Leurs Anciens ont fait naître l'âme de ce régiment et aujourd'hui, c'est cette âme qui les façonne.

Ils sont militaires du rang, sous-officiers et officiers. Ils ont apporté courage, force et détermination pour rendre plus belle l'image du RICM et plus nobles ses exploits.

Ils ont traversé l'Histoire et pour ce centième anniversaire du régiment, nous leur rendons hommage.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Capitaine Joost Van Vollenhoven
1877-1918

«Une âme de chef»

Une personnalité singulière et un parcours hors normes : voilà la manière dont on peut résumer brièvement le personnage si emblématique de Joost Van Vollenhoven. Toute sa vie, cet homme exceptionnel aura su allier courage, esprit de décision et ouverture sur le monde. Il faut dire que sa naissance aux Pays-Bas, puis son enfance passée en Algérie (il sera naturalisé français à vingt-deux ans), le prédestinaient à raisonner à l'échelle de «l'Empire». Il lui tenait à coeur de faire rayonner son pays d'adoption aux quatre coins du monde.

Avant que la Grande Guerre n'en fasse un brillant soldat, il fut surtout au sein de l'Administration Coloniale, une pierre angulaire de l'Empire français. À peine sorti d'école au début du XXe siècle, il se prend de passion pour l'Afrique et, à l'opposé des clichés d'aujourd'hui sur la puissance coloniale, il va se donner corps et âme à ces régions lointaines. Il va apprendre à les connaître, jusque dans leurs contrées les plus isolées et par-dessus tout, à les aimer. Partout où cela sera possible, il cherchera à amener le développement et le progrès. C'est ce qu'il fera au Sénégal, au Congo, en Guinée et au Cameroun.

Maîtrisant l'allemand, le hollandais et l'anglais, Joost Van Vollenhoven ne se contente pas d'agir, loin de la métropole, en diplomate altruiste et en technicien compétent. Il perçoit en effet clairement les prémices des événements qui conduiront l'Europe au premier conflit mondial. Il réussira notamment en 1911 à désamorcer une grave crise entre la France et l'Allemagne à propos du Maroc, crise qui risquait de plonger le monde dans l'abîme, trois ans avant les événements de Sarajevo.

En 1913, il est secrétaire général du Gouverneur Général Sarraut, à Hanoi en Indochine. Mais à la déclaration de guerre en août 1914, Albert Sarraut devient ministre des Colonies dans le cabinet de Viviani. Van Vollenhoven devient ipso facto Gouverneur Général par intérim, fonction qu'il occupe jusqu'à l'arrivée du titulaire, monsieur Roume, en mars 1915.

Homme de paix, il n'en sera pas moins un patriote convaincu lorsque sonnera l'heure de la mobilisation. Volontaire pour partir rapidement au front, le haut fonctionnaire de trente-huit ans, rejoint à l'été 1915 le tout nouveau Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc, en tant que sergent. Il refuse ainsi tout privilège auquel sa carrière antérieure lui donnait droit.

Plusieurs fois blessé et plusieurs fois cité entre 1916 et 1917, il revient toujours au plus près des combats, notamment dans le nord de la France où les affrontements font rage. Il est nommé officier avant de quitter le front pour quelques mois et retrouver l'Afrique. Il oeuvre sur le continent Noir, au recrutement de soldats pour le front européen.

Se pensant plus utile au feu, il rejoindra en 1918 son régiment de coeur, au sein duquel il trouvera la mort au cours d'une dernière offensive, en juillet 1918 à Parcy-Tigny. Il est titulaire de la Légion d'Honneur et de quatre citations.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?