Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. 10 jours de canicule

Couverture du livre 10 jours de canicule

Date de saisie : 13/05/2015
Genre : Romans et nouvelles - français
Editeur : Territoires Témoins, Malzéville
Auteur : Thomas Degré

Prix : 15.00 €
ISBN : 9782918634300
GENCOD : 9782918634300 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 22/04/2015

 
 
4ème de couverture

Jean, jeune détective stagiaire, est tombé amoureux d'une belle blonde chez qui il doit récupérer des lettres compromettantes. Mission délicate. La belle, call-girl depuis peu, est l'ex-maîtresse de son client à qui elle en veut tout particulièrement. Et voilà l'épigone de Nestor Burma bientôt entraîné dans des aventures torrides (pendant la petite canicule de l'été 1975) et rocambolesques.

Dix jours de canicule raconte une aventure sensuelle et romantique, riche en références cinématographiques (un roman-ciné), ce qui ajoute encore au plaisir de la lecture.

«Une fois sur deux, je tombais amoureux des femmes que je surveillais et je ne rechignais jamais à faire des heures supplémentaires. Bref, à défaut d'avoir de réelles dispositions pour le métier, j'avais du coeur à l'ouvrage...»

Thomas Degré est né à Budapest en 1944 mais ses racines sont à Paris où il vit depuis son enfance. Dix jours de canicule est son premier roman.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

29 Juillet 1975 ( ?)

Il n'y a pas de commencement. Je me sens incapable d'attacher une date précise à quoi que ce soit ; j'ai horreur des comptes, des comptes à rendre, des comptes à rebours. Quand elle m'a dit, à la terrasse d'un café, alors que je venais seulement de lui adresser quelques mots, histoire de faire sa connaissance :
- Emmenez-moi au Mont-Saint-Michel. Je lui ai répondu du tac au tac :
- Le temps d'aller chercher ma voiture et on y va !
Elle m'a souri en me regardant droit dans les yeux. Nous sommes restés ainsi un long moment côte à côte, chacun assis à sa table, à nous regarder et à sourire. Puis, en se rapprochant, avec un léger accent qui me semblait venir de l'Europe du Nord :
- Je plaisantais vous savez. En vérité, la seule chose qui m'intéresse c'est l'argent. Si vous voulez passer un moment avec moi, c'est cinq cents francs...
Sur le coup, j'ai été soufflé par tant de franchise, mais je m'attendais à cette réponse, comme je vous l'expliquerai plus tard. Instinctivement, j'ai porté la main à mon portefeuille, sachant à l'avance que je ne disposais pas de la somme nécessaire et je m'en suis voulu de tant de négligence. J'ai hésité un instant avant de lui dire, le plus naturellement du monde :
- Avec plaisir, mais je n'ai pas de liquide. Vous acceptez les chèques ?
Là, son visage s'est légèrement durci, mais sans hostilité :
- Vous êtes naïf ou vous le faites exprès ? Ce ne sont pas les banques qui manquent dans le quartier !
Elle pointa son index de l'autre côté de la rue pendant que je consultais ma montre :
- Il est trop tard. À dix-sept heures, les banques sont certainement fermées.
Elle eut un petit rire :
- Allez voir, on ne sait jamais...
- Vous croyez ?
Je me suis levé, lui affirmant que j'en avais pour cinq minutes, et j'ai quitté précipitamment le café. J'ai traversé le boulevard de la Madeleine comme un fou, manquant de me faire renverser par une voiture, à deux reprises. J'étais content. Jusque-là, tout allait comme sur des roulettes.
Arrivé devant les portes de la BNP, je n'ai pu que constater leur fermeture comme je l'avais supposé. J'ai fait demi-tour dans le même état d'excitation qu'à l'aller. Je n'avais qu'une seule peur : qu'elle se soit volatilisée en mon absence. Mais je l'ai aperçue parmi les consommateurs, assise à la même place, belle, élégante, les jambes croisées sous sa jupe rouge, le visage légèrement en arrière, offert au soleil de cette fin de juillet. Elle m'a accueilli avec un air moqueur au fond des yeux :
- Vous êtes un drôle de type, quand même ! Vous êtes parti en courant comme si c'était une question de vie ou de mort. (...)

 
 
Courrier des auteurs (en partenariat avec Fnac.com et lechoixdeslibraires.com)


1) Qui êtes-vous ? !
Thomas Degré, né en 1944 à Budapest, de nationalité française, est aujourd'hui retraité, après avoir été chercheur dans les transports maritimes. Il vit à Paris.
Il a publié en 2012, aux Editions Le Manuscrit, un récit autobiographique intitulé «De Budapest à Paris»

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Un jeune détective stagiaire qui se voit confier par son patron sa première mission importante consistant à récupérer des lettres détenues par une call-girl...
Sa fuite à Bruxelles avec la jeune femme dont il est tombé amoureux, pour l'aider à protéger son fils qui est menacé d'enlèvement...
Comme dans un film de François Truffaut où le «héros» aurait pu être incarné par Jean-Pierre Léaud, mais où il aurait pour modèles Belmondo, Buster Keaton et Nestor Burma, il va vivre avec sa belle une aventure qu'il n'est pas prêt d'oublier.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
J'éprouvais un certain malaise en repensant à Monsieur Charles et à la manière dont je l'avais «trahi» sans la moindre explication ; je ne travaillais que depuis six mois dans son agence, mais je m'étais pris pour lui d'une sorte d'affection et j'avais le sentiment que c'était réciproque.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Il est cinq heures Paris s'éveille de Jacques Dutronc

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le goût du cinéma, humour, fantaisie, émotion.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?