Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. 11 septembre : New-York, Santiago-du-Chili, Barcelone : et autres histoires

Couverture du livre 11 septembre : New-York, Santiago-du-Chili, Barcelone : et autres histoires

Date de saisie : 13/09/2016
Genre : Documents Essais d'actualité
Editeur : Bibliomonde, Paris
Auteur : Collectif

Prix : 10.55 €
ISBN : 9782368020029
GENCOD : 9782368020029 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 30/08/2016

 
 
4ème de couverture

Parce chaque jour est important quelque part dans le monde, la collection ÇA SE PASSE UN... dirigée par Bruno Teissier, vous propose un livre pour chacune des dates du calendrier. À chaque fois, l'actualité renvoie à l'histoire et vous invite au voyage.

L'image des tours jumelles en feu a saturé l'espace médiatique de ces quinze dernières années, le politologue Kader A. Abderrahim en analyse les raisons et les conséquences. Depuis, on risque d'en oublier le chagrin des Chiliens qui ont perdu leurs proches et leur liberté après le coup d'État du 11 septembre 1973. Deux journalistes chiliens, Eduardo Olivares et Maria Poblete nous racontent les événements et le besoin impérieux de mémoire.
Mettant chaque année un ou deux millions de citoyens dans les rues, le 11 septembre prend aujourd'hui les couleurs catalanes. Cyril Trépier nous explique pourquoi un 11 septembre prochain, un nouvel État pourrait peut-être surgir sur la carte de l'Europe : la Catalogne, à moins ce ne soit l'Écosse.
Ce tour du monde des 11 septembre vous conduira aussi en Éthiopie et en Égypte pour les fêtes du nouvel An. En Russie, nous raconte Pascal Mallen-Barret, ce jour est plutôt à éviter si vous êtes superstitieux. Votre intérêt pour l'écologie vous amènera peut-être au Brésil, à moins que la poésie ne vous attire en Lettonie... Sinon, le 11 septembre se fête aussi au Pakistan, en Argentine, en Arménie et à l'occasion aussi en Suisse, en France, en Inde... chaque fois pour des raisons très différentes.

Kader A Abderrahim est chercheur à l'Iris, spécialiste du Maghreb et de l'islamisme, et maître de conférences à Sciences-po Paris. Il est également membre du Global Finder Expert des Nations unies et intervient régulièrement dans la presse à propos des problématiques du Maghreb et de l'Islamisme. Il est l'auteur de Daesh : Histoire, enjeux et pratiques de l'État islamique, Eyrolles, septembre 2016.

Eduardo Olivares Palma est journaliste, écrivain, producteur (radio) et formateur Parti en exil en 1974 il rentre au Chili en 1989 et repart en 2003. Collaborateur de RFI et France Inter et directeur de Radio Latina à Paris il devient ensuite correspondant de Libération puis du Monde à Santiago. Il est le fondateur et éditeur des sites Francochilenos et La Francolatina.

Maria Claudia Poblete est journaliste. Elle a fui avec sa famille à la suite du coup d'état du général Pinochet. Elle couvre l'actualité latino-américaine et les sujets de société pour la presse audio-visuelle et écrite, française et chilienne. Elle est notamment coauteure avec Frédéric Ploquin de L'Abominable docteur Schaefer, éditions Ring, octobre 2016.

Cyril Trépier est géographe et étudie la Catalogne depuis 2007. Docteur en Géographie de l'Université Paris 8 et en Sociologie de l'Université de Barcelone, il a publié en décembre 2015 Géopolitique de l'indépendantisme en Catalogne chez L'Harmattan. Ses recherches portent sur le nationalisme régional en Europe de l'Ouest.

Pascal Mallen-Barret est historien d'art et spécialiste des questions religieuses. Il a parcouru le monde et passé plusieurs années au Maroc pour des projets de rénovation du patrimoine. Il a publié Le Maroc de A à Z (André Versaille, 2010). Il dirige aujourd'hui une maison de couture à Paris.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Le 11-Septembre

Le 11 septembre 2001, quatre avions de lignes sont détournés. Deux frappent les tours jumelles du World Trade Center à Manhattan à 8h46 et 9h03, un troisième atteint le Pentagone à 9h37. Le quatrième avion s'écrase finalement au sud-est de Pittsburgh à 10h03. Le bilan humain est de 2995 morts, dont les 19 terroristes identifiés.

Peu de dates du calendrier sont aussi chargées de sens que celle-là. Chaque nation a deux ou trois dates connues de tous, mais généralement ignorées au-delà des frontières. Dans une large partie du monde le 11-Septembre évoque toute de suite quelque chose. Chacun se souvient de là où il était, de ce qu'il faisait, au moment précis où il a appris l'événement, et même pour ceux qui en ont été avisés par téléphone, reste la frustration de ne pas avoir été devant un écran. Les smartphones n'existaient pas encore et les ordinateurs connectés à internet loin encore d'être la norme. C'est sur les écrans de télévision que le monde a assisté, médusé, à la destruction des tours jumelles (les twin towers) du World Trade Center, à Manhattan et à l'horreur de la vision de corps se jetant dans le vide.
Ce jour de 2001, le monde entier a retenu son souffle pendant quelques heures ; tout au moins la partie du monde ayant un accès facile à l'information. Quelques heures de sidération devant un tel spectacle, se déroulant en direct, ont marqué les esprits bien plus que n'importe quel autre crime de masse. Habitués aux grands spectacles fabriqués par Hollywood, chacun a eu son instant d'incrédulité, tant la stupéfaction était grande, suivi d'un profond sentiment d'effroi : «où va-t-on ?» si maintenant les attentats prennent une telle dimension !
Parmi les mieux informés, certains ont aussi pensé «Ça devait arriver !» À force d'intervenir à tort et à travers partout dans le monde, voilà les États-Unis à leur tour frappés sur leur propre territoire. Le terrorisme lié à des interventions extérieures est coutumier dans le reste du monde. À l'époque, les Américains qui étaient plutôt en prise avec leurs démons intérieurs n'étaient pas habitués à cela. L'hyper-puissance était touchée en plein coeur.

Une première sur le sol américain ?

«La première attaque étrangère sur le sol américain depuis le raid japonais sur Pearl Harbor, le 7 décembre 1941» ont aussitôt titré les journaux. En fait, ce n'était pas tout à fait vrai. Mais les attentats s'oublient vite, pour peu qu'ils n'aient pas marqués les esprits. Le World Trade Center lui-même avait déjà été victime d'une attaque qui aurait pu être spectaculaire. Le 26 février 1993, une voiture piégée explosait sous l'une des deux tours jumelles provoquant un cratère de 40 mètres et dévastant quatre étages du sous-sol des tours. En s'attaquant au pilier de l'une des tours, l'objectif des terroristes était de la déstabiliser pour qu'elle tombe sur sa voisine. Réussi, cet attentat aurait fait des milliers de morts et aurait eu un impact médiatique et psychologique comparable à celui du 11 septembre 2001. L'objectif ne fut pas atteint, l'explosion fit «seulement» six morts et un milliers de blessés, pour la plupart victimes d'un début de panique lors de l'évacuation de la tour.

(...)

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?