Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Sim survivor. Volume 1, Un jeu d'enfer

Couverture du livre Sim survivor. Volume 1, Un jeu d'enfer

Date de saisie : 13/02/2017
Genre : Jeunesse à partir de 13 ans
Editeur : Scrineo, Paris, France
Auteur : Loïc Le Borgne

Prix : 16.90 €
ISBN : 9782367404363
GENCOD : 9782367404363 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 20/10/2016

 
 
4ème de couverture

SIM SURVIVOR : le jeu de simulation le plus populaire de la Dante Corporation ! Tout y est tellement réaliste que même les joueurs s'y laissent prendre...
Pour cette dixième édition exceptionnelle diffusée en direct dans tout le pays, les candidats doivent traverser des épreuves toujours plus difficiles. Au programme, sept îles, sept mondes numériques, peuplés de milliers de créatures fantastiques, toutes plus dangereuses et réalistes les unes que les autres. Et au bout de ce périple, un seul gagnant : le dernier survivant...

Sandro, jeune adolescent du très prisé second Cercle, fêtard et insouciant, va payer cher son goût pour les sensations fortes... Accompagné d'Ambra, jeune rebelle effrontée, réussira-t-il à s'échapper de cet enfer virtuel ?
Virtuel, vraiment ? Et si gagner, c'était survivre ?

Des rebondissements à couper le souffle dans une dystopie haletante.

Loïc Le Borgne

Né en 1969 à Rennes, très attaché à ses racines bretonnes, Loïc Le Borgne a été journaliste dans un quotidien régional pendant une quinzaine d'années. Il a parcouru le monde avec son épouse pour en ramener les décors de bon nombre de ses histoires. Il a publié de nombreux romans (Les Enfants d'Eden (Mango, 2006), Je suis ta nuit (Intervista, 2008, réédition Livre de poche) dont un thriller postapocalyptique, Hystérésis sélectionné pour le Grand Prix de l'Imaginaire 2015. Il est aussi l'auteur, sous le pseudo de Loïc Léo, d'une série en 12 tomes pour enfants, Le Club des chevaux magiques (Gründ, 2010-2013, réédition France Loisirs).

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

PARASITES

À travers la vitre blindée de la BMW, Sandro repéra un robot de défense lourdement armé, dont les capteurs ne cessaient de scruter la foule.
Ce monde va mal finir, songea-t-il. Et ceux qui en sont les maîtres avec lui.
Aux côtés des vigiles armés, deux videurs massifs poireautaient devant l'entrée du bar Le Diamant vert, qui faisait aussi office de boîte de nuit. L'enseigne holographique - un diamant émeraude, forcément - scintillait de mille feux au milieu de la façade.
Un flot de musique syncopée s'échappait de l'établissement. Sandro fit un signe à l'un des videurs. Crâne chauve, favoris épais, dos voûté comme les gnomes qui accueillaient les imprudents visiteurs dans les vieux films de vampires. Il se souvint de son surnom : Zébu. Le gorille avait lui aussi mémorisé son visage : il repoussa quelques jeunes pour lui dégager un passage.
- Écartez-vous ! aboya le molosse. Sandro, bienvenue, tu peux y aller. Toi, toi et toi aussi, vous avez l'air propres sur vous. Les autres, dégagez.
Il venait de désigner trois filles, un peu plus jeunes que Sandro, qui brandissaient des pass prouvant l'appartenance de leurs parents au Troisième Cercle du pouvoir. Elles se précipitèrent pour franchir les portes.
- Pourquoi on peut pas rentrer ? protesta un adolescent aux cheveux noirs hirsutes, teintés de mèches mauves, qui n'avait pas été accrédité.
Il avait tenté de se vêtir de manière décente, mais sa gabardine élimée au col et son jean démodé, à motifs aléatoires, révélaient son origine modeste. Sans doute le fils d'un vendeur, d'un artisan ou d'une secrétaire quelconque - ceux-là mêmes qui vivaient dans les ruelles grises, entre les boulevards commerçants et les avenues prestigieuses. Les deux filles qui le flanquaient n'étaient pas mieux accoutrées.
- Parce que je l'ai décidé. Rentrez chez vous, le couvre-feu est en place.
- Le couvre-feu, c'est les rois qui pissent sur le peuple ! Pourquoi c'est pas pour eux ? insista le garçon, bousculant Sandro, qui passait près de lui.
Tu fais le malin devant tes copines, mais t'aurais mieux fait de la fermer, crétin, songea Sandro. Dans ce pays, il est très imprudent de râler en pleine lumière.
Le robot de surveillance réagit au quart de tour. Il émit un sifflement et brandit un bras menaçant dans la direction du fauteur de troubles. Les deux vigiles avaient également levé leurs armes.
Sandro en fut soulagé. Ces gens en guenilles lui rappelaient de très mauvais moments. Il eut l'image d'un gamin en larmes, jeté dans la boue.
Non, il ne devait pas se souvenir de ce genre de choses ! Il demeurait en sécurité dans le centre-ville, pas dans l'une des redoutables banlieues en ruines qui encerclaient les quartiers éclairés.
(...)

 
 
Courrier des auteurs (en partenariat avec Fnac.com et lechoixdeslibraires.com)


1) Qui êtes-vous ? !
Avant tout, je suis conteur. Un artisan. J'aime sculpter l'imaginaire pour engendrer des histoires. Peu doué en dessin, encore moins en musique, j'ai choisi le roman pour y parvenir. Je suis aussi un passionné, par la Bretagne (ma région natale), les voyages, les randonnées en pleine nature... et les mystères de l'univers. Ce sont les matériaux avec lesquels je modèle mes histoires.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Sim Survivor évoque la confusion croissante entre réel et virtuel. Si le réel est stupéfiant, le virtuel réaliste, alors les deux tendent à ce confondre, et c'est ce à quoi, justement, nous assistons actuellement, dans le vrai monde. Dans Sim Survivor, les gens croient que tout est faux, alors que tout est vrai. Et que certains, en coulisses, empochent beaucoup d'argent. Cela vous rappelle quelque chose ?

3) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
J'ai toujours été fasciné par les musiciens, qui savent mêler les mots aux sons pour former un nouveau langage. J'ai d'ailleurs écrit des chansons, dont certaines jouées en live par d'autres que moi, et imaginé, dans mes héros, des personnages saltimbanques, chanteurs et poètes - Jason, le héros d'Hystérésis, par exemple. Si nous parlions de ce roman, il s'agirait d'une chanson de Bob Dylan, que je cite souvent dans mes romans. A Hard rain's a gonna fall, par exemple. Mais Sim Survivor est plus rythmé, plus sanguin, également plus romantique. Alors je sélectionnerais une chanson de Bruce Springsteen. Badlands me semble le meilleur choix.

4) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'envie de rêver, d'avancer, de réfléchir, de vibrer, de progresser, de se tromper, de chuter, de pardonner, de se relever, de devenir meilleur. D'espérer un monde meilleur. Tout cela ! Pour y parvenir, le pouvoir de l'imaginaire n'est pas anodin. La fiction nous permet de nous aérer mais aussi de vivre mille expériences par procuration, depuis un fauteuil, et de progresser... ce qui n'empêche nullement d'aller arpenter le monde. Mais avec un peu plus de cartes en main.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?