Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Faire l'amour avec Dieu

Couverture du livre Faire l'amour avec Dieu

Date de saisie : 13/03/2017
Genre : Religion, Spiritualité
Editeur : Albin Michel, Paris, France
Auteur : Catherine Clément

Prix : 16.50 €
ISBN : 978-2-226-39396-8
GENCOD : 9782226393968 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 01/02/2017

 
 
4ème de couverture

«"La prière est un coït avec la Présence divine" : cette drôle de phrase, tombée de la bouche d'un rabbin ukrainien au XVIIIe siècle, le Baal Shem Tov, est venu tinter un soir à mes oreilles comme un méchant grelot. Pourquoi ? Qu'est-ce que la sexualité d'une prière peut apporter au XXIe siècle, un siècle qui commence par des tueries suicidaires commises au nom de Dieu ? Et que veut-il, ce Dieu, le coït ou la mort ? Dieu voulant toujours tout, Il veut les deux : qu'on fusionne avec Lui et qu'ensuite on en meure, pour faire partie de Lui. C'est un ogre adorable. Belle idée pour fidèles, exaltante pour dévots.
Si tentante, cette idée, qu'elle s'est incarnée sous tous les cieux, sur tous les continents, dans toutes les religions. Celles et ceux qui les portent sont des croyants extrêmes, prêts à donner leur vie pour accéder à la fusion divine. Par défi, par orgueil, sous l'effet d'un grand vent dissident hostile à toute autorité sociale, ceux-là et celles-ci vont à la mort par des chemins dérivés que l'on appelle mystiques.»
C. Clément

De Catherine de Sienne à Ramakrishna, de Rumi à Thérèse d'Avila, de l'histoire de Majnoun le fou d'amour au Cantique des cantiques, Catherine Clément nous fait découvrir «l'être sexuel de Dieu», et le monde fascinant de ses amants mystiques.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Extrait du prologue

Cambrioler Dieu et en mourir

Un soir, à l'automne 2001, cette drôle de phrase que j'ai mise en exergue est venue tinter à mes oreilles comme un méchant grelot, cette phrase tombée de la bouche d'un rabbin ukrainien au XVIIIe siècle. «La prière est un coït avec la Présence divine.» Pourquoi ? Qu'est-ce que la sexualité d'une prière peut apporter au XXIe siècle, un siècle qui commence par des tueries suicidaires commises au nom de Dieu ? Et que veut-il, ce Dieu, le coït ou la mort ? Dieu voulant toujours tout, Il veut les deux : qu'on fusionne avec Lui et qu'ensuite on en meure pour faire partie de Lui. C'est un ogre adorable. Belle idée pour fidèles, exaltante pour les dévots.
Si tentante, cette idée, qu'elle s'est incarnée sous tous les deux, sur tous les continents, dans toutes les religions. Celles et ceux qui les portent sont des croyants extrêmes prêts à donner leur vie pour accéder à la fusion divine. Par défi, par orgueil, sous l'effet d'un grand vent dissident hostile à toute autorité sociale, ceux-là et celles-ci vont à la mort par des chemins dérivés que l'on appelle mystiques. Il faut que ça explose et que le monde le sache.
L'explosion tue beaucoup, en masse, mais pas toujours. Avant de se transformer en bombe humaine, elle a cherché l'accomplissement de la jouissance de Dieu à l'intérieur du corps, au lieu même du sexe.
Exemple d'un autre temps. La scène se passe dans une salle de la Salpêtrière au tournant du XXe siècle. Une petite dame correcte, visage tendu, yeux mi-clos et bras en croix, se tient en extase, debout sur la pointe des pieds. Une photographie nous la montre en chemise sans manches, jambes nues pour qu'on puisse bien voir la cambrure des talons. La suite n'est pas sur la photo. Un médecin en blouse blanche se penche sur son entrejambe, soulève la chemise, tâte la vulve, la renifle. Comment le savons-nous ? Le médecin l'a écrit en deux volumes sous un titre explicite, De l'angoisse à l'extase, publiés en 1926.
L'extatique tendue sur la pointe des pieds s'appelle Pauline Lair Lamotte. C'est une âme catholique à la vocation franciscaine, portée sur la solidarité avec d'anciens communards tombés dans la pauvreté. L'examinateur incongru s'appelle Pierre Janet, professeur au Collège de France, philosophe, psychologue clinicien à la Salpêtrière où, avant lui, officiait le professeur Charcot, célèbre pour avoir, sous hypnose, délivré de leur mal des hystériques paralysées.

 
 
Revue de presse

Elisabeth Roudinesco - Le Monde du 9 mars 2017
Du christianisme à l'hindouisme, la philosophe Catherine Clément scrute les extases des fous de Dieu, entre orgasme et haine de soi. Passionnée par la vie des dieux, des déesses et de leurs serviteurs - gourous, chamans, ascètes, messies, etc. -, Catherine Clément analyse dans cet ouvrage les pratiques érotiques de quelques grands mystiques, avec pour fil conducteur cette sentence du rabbi Israël Baal Shem Tov (1698-1760), fondateur du judaïsme hassidique : «La prière est un coït avec la présence divine.» Du judaïsme à l'islam, en passant par le christianisme et l'hindouisme, elle relate des récits ­d'extases qui montrent que faire l'amour avec Dieu, c'est s'anéantir en lui afin de réussir à jouir de l'horreur de soi-même. Autant dire qu'il s'agit, pour ces fous de dieu, d'une pulsion destructrice à l'état pur...
Un brillant essai d'ethnographie romanesque mené d'une plume alerte.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?