Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Témoignages et médiations des objets de guerre en musée

Couverture du livre Témoignages et médiations des objets de guerre en musée

Date de saisie : 20/03/2017
Genre : Histoire
Editeur : Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d'Ascq, France
Auteur : Michèle Gellereau

Prix : 25.00 €
ISBN : 9782757414903
GENCOD : 9782757414903 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 12/01/2017

 
 
4ème de couverture

Recueillir, sauvegarder et transmettre les connaissances sur les objets et la mémoire des deux guerres mondiales est un travail de médiation que les musées réalisent en collaboration avec des collectionneurs, des héritiers, des donateurs, des témoins...
Comment faire découvrir au public les pratiques et les savoirs de ces différents acteurs ? Quelles visions sociales, esthétiques et symboliques des objets se transmettent par des choix d'exposition qui relient les objets aux hommes ?
Les auteurs de cet ouvrage explorent différentes pratiques de témoignages oraux accompagnant l'exposition des objets et s'intéressent aux dispositifs audiovisuels et numériques valorisant l'expérience d'anciens résistants, collectionneurs, héritiers d'objets. Ils proposent différentes analyses permettant à un large de public d'appréhender les traces des guerres comme incarnation d'expérience humaine.

Michèle Gellereau est Professeure émérite en Sciences de l'information et de la communication à l'Université de Lille, membre du laboratoire GERiiCO. Ses travaux portent sur les pratiques culturelles dans l'espace public, la médiation culturelle, les mises en scène et dispositifs de patrimonialisation.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Présentation

Michèle Gellereau Laboratoire GERiiCO, Université de Lille

Outre les liens avec l'actualité des commémorations de la Première Guerre mondiale et, en 2015, celle de l'entrée de quatre résistants français au Panthéon, le présent ouvrage s'inscrit dans un cadre de questionnement des recherches autour de plusieurs questions et enjeux qui animent la communauté scientifique des sciences humaines et sociales et les acteurs du patrimoine depuis plusieurs années. La question de l'évolution des processus de patrimonialisation et de médiation des conflits internationaux et de la Résistance, dont les témoins directs sont de moins en moins nombreux, se saisit désormais dans un mouvement sans précédent de facilitation du recueil de témoignages, de leur enregistrement, diffusion et circulation par le numérique. Il s'agit de prendre position sur l'opportunité mais aussi les questions posées par ces recueils et de soutenir l'évolution des pratiques muséales et de recherche vers la reconnaissance du rôle des amateurs tant dans le collectionnisme que dans l'interprétation des collections. Le refus d'une fossilisation du patrimoine et l'intérêt de l'associer aux pratiques humaines, l'importance des travaux sur les questions interculturelles invitent à faire connaître ces pratiques dans une dynamique de travail collaboratif entre chercheurs, acteurs des musées et des institutions, collectionneurs, donateurs témoins et publics.
Quand il s'agit de transmettre des savoirs ou des expériences sur les objets de guerre en musée, qui parle et comment ? De quoi et pour qui des objets «parlent-ils» ou sont-ils interprétés ? Comment des témoignages peuvent-ils être exposés ou diffusés ? Comment sont pensées et construites les scénographies que le public peut visiter et quels acteurs participent à cette patrimonialisation ? Quelles visions sociales, esthétiques et symboliques des objets se transmettent par les choix d'exposition ? Ces choix de mise en scène du patrimoine se font souvent à partir d'un travail de documentation de l'objet, de pratiques de la collection et de conception du lien entre les objets et les hommes. Cet ouvrage collectif, interdisciplinaire, s'interroge donc sur le lien construit entre objets patrimoniaux, discours, témoignages et dispositifs museaux.
Ce livre souhaite faire partager un certain nombre de réflexions et travaux de recherche menés pendant cinq ans sur la question des témoignages et médiations de collectionneurs, donateurs et héritiers d'objets des deux Guerres mondiales dans le cadre de deux projets de recherches collectives et d'un symposium de partage des travaux avec des chercheurs et acteurs d'institutions culturelles.
L'ouvrage regroupe quatorze textes de chercheurs et acteurs du patrimoine qui ont participé, accompagné ou discuté ces projets. Il fait dialoguer plusieurs types et genres de contributions. Outre les analyses des partenaires engagés dans les deux projets de recherche cités plus haut, il accueille des textes exposant les travaux d'autres chercheurs en communication, sociologie, histoire, anthropologie et archéologie spécialisés dans la médiation de sites ou musées liés aux conflits mondiaux. L'ouvrage expose aussi des témoignages d'acteurs des musées sur les liens qui unissent leurs institutions aux collectionneurs et donateurs. Il s'agit donc de faire connaître différentes approches aux travers de plusieurs types d'écrits : textes de recherche, études, points de vue et témoignages d'acteurs du territoire et du champ muséal. Dans l'esprit des projets menés, cette articulation interdisciplinaire de différents points de vue et types d'écriture vise à partager des connaissances diversifiées et des formes multiples d'expériences de recherche.

L'ouvrage est organisé en trois parties. La première, «Transmettre par les témoignages autour des objets : acteurs et médiations» est centrée sur les acteurs et les formes de médiation des témoignages sur les objets. Elle s'ouvre sur la contribution d'une archéologue-anthropologue, spécialiste de la Première Guerre mondiale, Paola Filippucci, qui pose la question du rôle des objets de guerre quand ils sont les derniers témoins d'une période de violence dont les protagonistes ne sont plus. Après ce texte préambule, trois contributions développent les bases scientifiques du projet TEMUSE 14-45 dont un des objectifs est justement de «faire parler» ces témoins. Michèle Gellereau présente le cadre, les objectifs du projet dans une synthèse mettant en valeur le rôle des collectionneurs pour raconter la «biographie» de l'objet, la diversité des contextes culturels auxquels ces objets sont rattachés ainsi que la méthodologie de recherche permettant de comprendre leurs pratiques de collection et de médiation. Emilie Da Lage pose une question cruciale, celle de l'attachement à des objets marqués par la violence des guerres, et expose comment se conjuguent plaisir de la collection, conscience des situations dont ces objets sont les preuves et volonté par la médiation d'engager les publics dans un processus éthique. Agnieszka Smolczewska Tona s'intéresse à la mémoire des collectionneurs pour rendre compte de sa richesse et de sa spécificité et comprendre les enjeux de sa transmission. Cette première partie se clôt sur un témoignage : l'exposé d'expériences de collaboration entre musée et collectionneurs au fort de Leveau par Gilles Michelot, qui décrit également le rôle des associations pour faire vivre la mémoire des disparus.
(...)

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?