Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. La médiation culturelle : expérience esthétique et construction du vivre-ensemble

Couverture du livre La médiation culturelle : expérience esthétique et construction du vivre-ensemble

Date de saisie : 20/03/2017
Genre : Sociologie, Société
Editeur : PUG, Saint-Martin-d'Hères, France
Auteur : Jean Caune

Prix : 22.00 €
ISBN : 9782706126420
GENCOD : 9782706126420 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 16/02/2017

 
 
4ème de couverture

Collection dirigée par Bernard Miège, Pierre Moeglin et Isabelle Pailliart

La question de la médiation culturelle, c'est-à-dire de la relation entre les institutions culturelles, les productions artistiques et leur public n'est pas nouvelle, mais elle a beaucoup évolué ces quinze dernières années.
Dans une première édition publiée en 1999 (.Pour une éthique de la médiation), Jean Caune abordait le thème de la médiation sous un angle théorique et essayait de comprendre comment cette notion devenait un enjeu important pour les politiques publiques. Reprenant et complétant ici cette vision généraliste, l'auteur s'appuie sur les approches théoriques interdisciplinaires de la médiation, et tente de la contextualiser sur les plans social et politique à partir des questions posées par la société d'aujourd'hui : comment faire cohabiter des populations d'âge différent, de cultures différentes, au travers des productions artistiques ?
Au-delà de l'accompagnement de la rencontre avec les processus artistiques, la médiation culturelle doit jouer un rôle essentiel dans la prise en charge du thème du «Vivre-ensemble» qui émerge dans les discours publics. Ce dernier risque de se réduire à un cliché s'il n'est pas problématisé à travers l'articulation entre une dimension relationnelle - qui est de l'ordre de l'éthique - et une dimension sensible : l'expérience esthétique.

Jean Caune est professeur émérite d'université, docteur en troisième cycle en esthétique et sciences de l'art, et docteur d'État en sciences de la communication. Après des études d'ingénieur chimiste, il s'est engagé dans une carrière de comédien et a exercé une activité de metteur en scène et de directeur de maison de la culture.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Extrait de l'avant-propos

Depuis la première édition de ce livre, en 1999, la médiation culturelle s'est institutionnalisée. Elle a trouvé une reconnaissance dans les musées ; elle a été mobilisée dans les établissements de diffusion artistique pour gagner de nouveaux publics, alors qu'elle est encore souvent ignorée dans les institutions de production artistique. Bien qu'elle ait acquis dans le domaine universitaire et la formation professionnelle une place importante dans les cursus, son offre n'est pas toujours très explicite dans ses objectifs et ses contenus. La médiation culturelle s'est développée comme technique d'intervention sans toujours prendre en charge ce qui serait sa spécificité : le recours aux formes expressives et symboliques et, bien souvent, sans définir ses visées. Près de vingt ans après la première édition, il est temps de réinterroger la médiation, les discours qui la diffusent ainsi que les pratiques qui la mettent en oeuvre.
La médiation culturelle regroupe des modalités d'intervention riches et diversifiées qui vont de l'accompagnement des publics dans leur rencontre avec les formes artistiques aux pratiques des langages expressifs qui se donnent à voir et à entendre comme prises de parole dans l'espace public. Pour ne rien dire des multiples fonctions qui lui sont assignées : construction du lien social, outil de la démocratie culturelle, support de la transmission, expression des cultures minoritaires, prise de conscience des phénomènes d'exclusion, de fracture et de segmentation de la société française. Et aujourd'hui, peut-être, moyen pour permettre aux droits culturels de trouver une traduction concrète.
La polysémie du terme «culturel» qui recouvre tout l'éventail des définitions - de la plus large, la culture au sens anthropologique, jusqu'à la plus étroite, les oeuvres de l'esprit - est affectée d'un coefficient multiplicateur de flou par le prédicat «médiation». Bien que la notion de médiation, caractérisée par les rapports entre le sujet et le monde, ait une très longue histoire philosophique, elle est devenue un concept marketing. En effet, la référence à la médiation culturelle dans les discours des responsables, politiques ou institutionnels, sert bien souvent d'argument promotionnel visant à répondre à une demande diffuse de proximité et d'écoute de ceux que l'institution cherche à convertir en public. L'usage indifférencié du terme, dans les multiples secteurs de l'activité sociale et politique vaut comme symptôme d'une société qui peine à reconnaître les conflits, recherche, à la marge, les espaces du consensus et, enfin, aspire à renouer le tissu social déchiré par le développement sans frein de la logique marchande.
Sur le plan des politiques publiques culturelles, il convient de s'interroger sur les dispositifs de démocratisation culturelle qui font appel à des pratiques de médiation. Celles-ci concernent, d'une part, l'accès aux oeuvres d'art considérées comme des biens culturels qu'il faut partager et, d'autre part, les modalités de l'exercice d'une démocratie culturelle qui vise à populariser les pratiques d'expression et l'usage des langages artistiques dans une perspective de la construction de soi. En effet, dans un contexte où l'État et les collectivités territoriales n'ont plus de vision claire et explicite de leurs responsabilités en matière de culture, où le phénomène de l'art est colonisé, dans sa production et sa diffusion, par les logiques du marché, il est nécessaire de réexaminer la pertinence et l'efficience de la médiation culturelle.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?