Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Drôles de rires : Aphorismes, contes et fables : Une anthologie de l'humour de Allais Alphonse à Allen Woody + 1 CD audio

Couverture du livre Drôles de rires : Aphorismes, contes et fables : Une anthologie de l'humour de Allais Alphonse à Allen Woody + 1 CD audio

Date de saisie : 18/04/2017
Genre : Humour
Editeur : Librairie galerie Racine, Paris, France
Auteur : Alain Breton
Préface : Alphonse Terani

Prix : 25.00 €
ISBN : 9782243046540
GENCOD : 9782243046540 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 03/04/2017

 
 
4ème de couverture

Seul : en mauvaise compagnie (Ambrose Bierce).

Un gentleman, c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse mais qui s'en abstient (Thomas Beecham).

Éden : auberge de genèse (Michel Gladins).

Il est mauvais de se noyer après manger (Erik Satie).

À vendre belle épée, fin XVIe, prix à débattre en duel (Pierre Dac).

L'avenir n'est plus ce qu'il était (Paul Valéry).

Ne manquez pas de m'annoncer les décès, s'il y en a ; les nouvelles font toujours plaisir (Louis Scutenaire).

Qui sait si l'éternité ne fait pas semblant de durer ? (David Talègue)

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Un vaccin contre le réel

Mais n'est-ce pas hostilité envers les dieux, la joie et la peine étant l'une et l'autre dans le monde, que de rejeter l'une des deux ? (in Lettres d'Hippocrate, présentées et traduites par Yves Hersant)

Le rire, cette féerie dans le désenchantement.
Sam Tapomon

Si l'hilarité cathartique était jadis considérée comme un symptôme de la folie, le rire vu comme une des manières de Satan et l'humour un masque de conspirateur, le «gai savoir» aujourd'hui, aux religions près (et pourquoi ne rirait-on pas en paradis ?), a fait de la matière comique l'une des valeurs les plus partagées du monde.

C'est que le rire est affaire de physiologie autant que de psychologie : il est des rires expansifs, des rires du corps, et des rires silencieux - ces sourires du sage - qui tiennent davantage de l'esprit. C'est aussi que le rire a des fonctions ignorées, qu'il peut, par exemple, se révéler l'un des éléments normatifs de la société, ainsi que Bergson le révéla au tout début du vingtième siècle ; c'est encore que le rire, lorsqu'il s'élève au-dessus du vulgaire, propose de nouvelles lois ; ne se complaît-il pas à l'échouage des dogmes, ne permet-il pas de transgresser l'ordre du monde ? C'est enfin que le rire, perçant le luxe ou la misère des apparences, peut devenir un révélateur de l'être - jusqu'à confondre son étrangeté.

Contrairement au rire du comique qui, spontané, déborde les âmes peu compatissantes, l'exercice de l'humour nécessite un recul et une perspective morale, il provient d'une émotion élargie et d'un tribunal de justice plus élaboré ; il charge le rire de gravité, voire de larmes, car le tragique y fait souvent son lit ; il compte autant sur les stratégies que sur les délires de l'imagination. Sans doute y a-t-il dans son déploiement une élévation de degrés, une plus grande compétence de l'inattendu, et comme un démenti radical à certaines puissances du réel. Il est la chance des humiliés et rassure nos limites en les soumettant à traits, à farces ou à drôleries... Ce que ne dément pas Hector Munro, dit Saki, lorsqu'il écrit : «L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas et l'humour pour le consoler de ce qu'il est».

L'humoriste complète le jeu des formes du comique (qui est sommé par le hasard à réagir à tout ce qui contrarie et distrait la surface des choses ou amuse la norme) par des enjeux existentiels et des raffinements de l'esprit. À l'évidence, l'humour n'est pas sans paranoïa. Le complot y prospère, et la volonté de déstabilisation. Son action pousse à cajoler la loi des contraires, à cultiver l'ambiguïté. Il infléchit l'ordre des responsabilités, rend infantiles la plupart des lois et des valeurs sociales, ridiculise les préjugés (tout en les renforçant, c'est là son paradoxe), organise la perversion du sens. Il va jusqu'à changer la donne entre le monde et nous, en poussant à rompre par l'absurde la continuité du discours du réel. C'est un maître de la répétition et du décalage - dont il a fait une sainteté. L'infime peut lui apparaître comme un trésor, toute billevesée une révélation mystérieuse ; mais ses désordres sont toujours précis, chirurgicaux, et c'est ainsi que le bouffon devient le maître du monde.

Il s'agissait d'entrer en contact avec les troubles de l'humour dans un choix de tous les âges, sans souci d'exhaustivité ni de chronologie, pour faire état de sa majesté intemporelle. Nous avons voulu glisser sur la pesanteur des classifications, et si nous avons fâché la mixité (à quelques exceptions près), c'est par défaut de textes. Quant aux catégories... Du calembour à la caricature, de la parodie à la satire, de la dérision au loufoque, du fantastique onirique au non-sens, l'insolite reste son sanctuaire et la dialectique de l'échec surmonté son terreau. Dans tous les cas, le rire de l'humour ne cesse de penser, en élargissant son onde sensible aux danses de l'inconscient.

(...)

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?