Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Le cimetière du Père-Lachaise : promenades au fil du temps

Couverture du livre Le cimetière du Père-Lachaise : promenades au fil du temps

Date de saisie : 18/04/2017
Genre : Guides Tourisme, Voyages
Editeur : Ouest-France, Rennes, France
Auteur : Jose De Valverde
Préface : Christian Charlet
Illustrateur : photographies de Hervé Hughes

Prix : 16.90 €
ISBN : 9782737374890
GENCOD : 9782737374890 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 08/04/2017

 
 
4ème de couverture

De la Restauration à la Deuxième République - Du Second Empire au retour de la République - De la Commune à la Belle Époque -De la Grande Guerre à nos jours

Avec près de 44 hectares, le cimetière du Père-Lachaise est le plus vaste et le plus ancien des parcs publics intérieurs de Paris. Véritable musée d'art et d'histoire en plein air, il représente un fleuron du patrimoine culturel de la capitale. Cette nécropole est aussi un lieu cosmopolite, symbole de pluralisme politique, social, idéologique, artistique et religieux... Cet ouvrage propose des parcours thématiques, présentant la vie des célébrités à travers l'histoire, tout en dévoilant de véritables chefs-d'oeuvre de l'art funéraire.

TEXTE

José de Valverde possède un master en psychologie de l'art, de la culture et de l'environnement.
Sous la direction du professeur Todd Lubart (Université René Descartes-Paris V), il participe à des travaux de recherche sur des personnalités exceptionnelles telles que Vincent Van Gogh et Constantin Brancusi.
Passionné par l'histoire et la vie des célébrités, il est devenu un amoureux assidu du Père-Lachaise, avant d'en devenir un spécialiste.

PHOTOGRAPHIES

Spécialisé dans la photographie de voyage et le régionalisme, Hervé Hughes a collaboré avec de nombreux magazines de voyage.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Un site exceptionnel

DES VIGNES DE L'ÉVÊQUE AU CIMETIÈRE DU PÈRE LACHAISE
Les origines du cimetière du Père-Lachaise, situé sur la colline de Charonne, à proximité de Ménilmontant, remontent au Moyen Age. Au XIIe siècle, ce lieu appartient à l'archevêque de Paris, ce qui le fait nommer «Champ l'Évêque». On y cultive la vigne, ainsi que des céréales et des légumes. Par la suite, on appellera ces terres exploitées par les paysans «Mont-aux-vignes».
Au XVe siècle, vers 1430, le domaine est vendu à Régnault de Wandonne, riche marchand ayant fait fortune grâce au commerce des épices. Il y fait construire une luxueuse maison de campagne et l'ensemble de la propriété prend le surnom de «Folie-Régnault». Du XVe au XVIIe siècle, celle-ci change à plusieurs reprises de propriétaire avant d'être achetée le 11 août 1626 par Marie L'Huillier, pour le compte des jésuites parisiens (dont le couvent est aujourd'hui le lycée Charlemagne). Donnant à ce domaine le nom de «Mont-Louis» en l'honneur de Louis XIII, ils y bâtissent une maison de repos et de convalescence, entourée d'un grand jardin.
En juillet 1652, au plus fort de la Fronde, le site qui surplombe le Paris de l'époque est le théâtre d'un événement important : depuis la colline des Jésuites, Louis XIV, âgé de 14 ans, accompagné de sa mère et du cardinal Mazarin, assiste à la bataille que livre l'armée royale commandée par le maréchal de Turenne au Grand Condé, le chef des frondeurs. Au cours des combats, le jeune roi échappe de justesse à un boulet mortel expédié depuis la Bastille par sa cousine, la Grande Mademoiselle.
Les jésuites ont gagné l'estime de Louis XIV, marqué par le souvenir de cette bataille et c'est l'un d'entre eux que le souverain choisit pour confesseur en 1675 : François d'Aix de La Chaize. Le domaine est mis à la disposition de ce puissant personnage qui y résidera jusqu'à sa mort en 1709. La maison de Régnault est reconstruite en château avec le soutien du roi et la propriété est agrandie.
Au XVIIIe siècle, la marquise de Pompadour, maîtresse de Louis XV, aide et protège les philosophes ennemis des jésuites qui tombent en disgrâce. En 1762, le gouvernement royal prend la décision de les expulser de France, ils quittent le Mont-Louis, mais le nom du père de La Chaize reste attaché au domaine. Celui-ci est vendu et après avoir appartenu à différents propriétaires, il finit par être acheté sur l'ordre de Napoléon, en 1803-1804, par la Ville de Paris représentée par Nicolas Frochot, préfet de la Seine, pour y établir le «cimetière de l'Est parisien», qu'on appellera communément le «cimetière du Père-Lachaise» (le domaine du Mont-Louis étant déjà appelé «maison du Père (de) La Chaise» par les Parisiens). Destiné à accueillir les sépultures des Parisiens décédés dans le centre et l'est de la capitale, il ouvre ses portes le 21 mai 1804. A quelques jours d'intervalle, une nouvelle législation funéraire instaure des modifications importantes par rapport au régime des anciens cimetières paroissiaux : désormais les cimetières sont propriété communale, ils doivent être ouverts au public, être situés en dehors de la ville et respecter le principe d'égalité : tous les citoyens peuvent y être enterrés. Autre changement capital : la nouvelle législation prévoit des concessions à perpétuité qui évitent d'être inhumé dans une fosse commune.

(...)

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?