Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Afin que rien ne change

Couverture du livre Afin que rien ne change

Date de saisie : 04/07/2017
Genre : Romans et nouvelles - français
Editeur : Dilettante, Paris, France
Auteur : Renaud Cerqueux

Prix : 17.50 €
ISBN : 9782842638986
GENCOD : 9782842638986 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 23/08/2017

 
 
4ème de couverture

And the winner is... enfin.se winner, on se demande bien ce qu'Emmanuel Wynne, fringant, féroce et frénétiquement glamour héritier d'une dynastie capitaliste française vieillie en fût de chêne et mûrie dans le respect des valeurs mais businessman décomplexé, ayant tâté de tout ce qui rapporte, du sexe au jeu, peut avoir gagné à se retrouver dans une geôle bétonnée, nu comme un ver, amarré à une chaîne, nourri à ras le ciment de rogatons graisseux, abruti à plein temps par un poste de télé débitant du X, de la pop ou des jeux et surtout, surtout, matonné à mort par un quidam rigolard masqué de carton, aux allures d'extraterrestre roswellien. Bientôt on l'astreint à un entretien d'embauché en boucle pour une société conceptrice de tours en sucre, on lui fait ensuite remplir des boîtes de sucre à cadences de plus en plus soutenues. Le week-end, on le distrait. Bref, Wynne est mis en scène dans ce qui apparaît de plus en plus comme une parodie cynique et absurde de la vie du prolétaire moderne, de ceux dont il a tiré le meilleur parti. De fait, «Il ne se passait jamais rien. Il n'y avait jamais aucune surprise, bonne ou mauvaise. Le lendemain s'agglutinait à la veille pour former, jour après jour, une énorme boule d'ennui et de frustration.» N'était Garance, de tatouages couverte, qui surgit et transfigure ce quotidien carcéral avant de s'évanouir. Alors le comble du désespoir est atteint. Retour à la case cafard. Pour toujours ? Pour encore quelques boîtes de sucre ? Y a-t-il une morale à la fable de ce premier roman, qui tient de Saw et de L'Homme révolté, du torture-porn et de Pierre Bourdieu ? Peut-être celle-ci : il faut que tout change afin que rien ne change.

Renaud Cerqueux est né en 1977 et vit à Brest. Touche-à-tout, talentueux et curieux, il est scénariste de BD (Dérapages, Le Syndrome de Warhol) et joue aussi dans un groupe pop rock brestois, Stokolm.
Il publie en 2016 aux éditions Le Dilettante Un peu plus bas vers la terre, un recueil de nouvelles percutant où l'auteur nous promène dans un monde absurde et halluciné, univers que l'on retrouve dans Afin que rien ne change, son premier roman.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

Ma tête...
Pèse une tonne...
Est-ce que j'ai bu ?
Je suis allongé sur un lit de pierre...
Ou de béton.
La poussière dans ma bouche, mes poumons.
Je voudrais tousser...
Cracher.
Pas la force.
La poitrine écrasée, comme si mes côtes étaient réduites en poudre et que cette poudre se mêlait à mon sang pour former une boue noire et étouffante.
J'écarquille les paupières.
J'essaie.
Une lumière pâle.
Déjà le bout du tunnel ?
Mes yeux se referment.
Je pars.
Je pars.
Tout doit disparaître.

Une chaleur réconfortante me réveille.
Les muscles de mon bassin se relâchent.
Mon ventre.
Toute ma carcasse s'enfonce dans le sol.
Il me restait tant à accomplir.
Qu'est-ce qui sent si mauvais ?
Urine.
Élevage porcin.
Toujours ces râles hideux d'animaux en rut.
Ouvre les yeux.
Ouvre les yeux, bon sang.
Je glisse un peu plus loin.
Je n'en finis pas de crever.
Non, reste éveillé.
Bats-toi, merde !
Ce n'est qu'une question de...

Une douleur aiguë dans le deltoïde droit.
Piqûre d'insecte ?
Le poison se répand.
Mon biceps gauche se contracte.
L'avant-bras se soulève.
Ma main gratte.
Je bouge...
Enfin.
Mon corps ne me résiste plus.
Très peu.
Mes muscles, mes organes se réchauffent.
Je bascule sur le dos.
Ma respiration s'allonge.
Une odeur de tabac infect et d'excréments retourne les tripes.
Estomac vide.
Je n'ai rien à vomir.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?