Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard

Couverture du livre Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard

Date de saisie : 01/08/2017
Genre : Romans et nouvelles - français
Editeur : Pygmalion, Paris, France
Auteur : Laetitia Constant

Prix : 14.90 €
ISBN : 9782756421926
GENCOD : 9782756421926 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 21/06/2017

 
 
4ème de couverture

Il est plus simple de chuchoter à l'oreille des chevaux que de LE supporter.

À vingt-sept ans, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d'un haras atypique niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d'équitation responsable aux enfants. C'est alors qu'une lettre de la mairie vient tout menacer : son terrain vient d'être acheté par une société immobilière qui veut l'expulser.
Non, elle n'a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement ! Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse... pour découvrir que l'homme à la tête du projet n'est autre qu'un odieux personnage, arrogant et coureur, qu'elle a déjà eu le malheur de rencontrer. Le voici, semble-t-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il ? Fauve ne se laissera pas faire ! Et la guerre est déclarée.

LAETITIA CONSTANT a grandi au milieu des livres et de créatures telles que Beetlejuice ou Edward aux mains d'argent. Auteur d'une série fantastique sélectionnée pour le prix des Halliennales 2015, elle se lance aujourd'hui dans la comédie romantique.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

1

Assise au fond de ma chaise, les épaules bien calées dans le dossier, je fixai d'un regard noir et ce, depuis un bon moment, ma meilleure amie. J'étais furieuse et consternée qu'elle utilise une fois de plus sur moi ses techniques de persuasion plus que douteuses. Tentant de garder mon calme, je pris une lente et grande inspiration. Je bloquai puis expirai tout aussi lentement. Ne pas montrer sa peur à l'ennemi. Jamais. Déterminée, je secouai la tête et refusai d'un ton ferme sa proposition.
- Non, je n'irai pas.
Comme le ferait une mère en guise d'avertissement, elle haussa les sourcils.
- Si, tu iras, affirma-t-elle sur le même ton décidé que moi.
- Regarde mes lèvres bouger, insistai-je. C'est non. Hors de question, même pas en rêve, niet.
Mon amie croisa les bras sur sa poitrine et me lança un sourire éclatant. Ses yeux brillaient d'amusement et de fierté personnelle. Je connaissais cette expression par coeur. Elle illuminait son visage chaque fois qu'elle était certaine de gagner la partie. Je me penchai sur la table et pointai du doigt les divers documents touristiques étalés devant nous.
- Il n'est pas envisageable que je parte en vacances, et encore moins là-bas, assurai-je en les tapotant rageusement avec mon index. Ce n'est pas le moment.
- Arrête ton cirque, avec toi ça ne l'est jamais. Je suis tout à fait capable de gérer la boutique dix jours. Que veux-tu qu'il se passe ?
Je soupirai.
- Tu le sais très bien. Et si...
Celia ne me laissa pas terminer ma phrase.
- Si un astéroïde tombait sur le domaine ? Des aliens kidnappaient tes gentils poneys ? Rassure-toi, les shetlands sont trop pénibles et indisciplinés pour devenir des cobayes. Il faut que tu te détendes, ma grande, se moqua-t-elle.
- Ce n'est pas drôle, Cel', la rabrouai-je. Tu sais très bien de quoi je parle.
Son regard s'assombrit, cependant, elle ne lâcha rien.
- C'est vrai, et je suis aussi inquiète que toi. Henri nous a assuré que nous n'étions pas dans le collimateur des vilains constructeurs. Alors oui, personne ne peut deviner de quoi sera fait l'avenir, mais ce n'est pas une raison pour te terrer ici. Donc, fais-moi plaisir et pars en vacances. La période est calme, il n'y a pas de nouvelles arrivées prévues, tu es crevée et chiante. Si tu ne veux pas le faire pour toi, fais-le pour moi. Tu me tapes sur les nerfs ! Je n'en peux plus de te voir guetter le facteur comme une bête apeurée. Regarde-toi, tu en oublies de vivre, balança Celia avec une cinglante sincérité.
- Mais... couinai-je.
Je ne savais pas quoi répondre à une attaque aussi directe, surtout quand la personne qui la dirigeait était dans le vrai.
(...)

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?