Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. Finances publiques : lutte des caisses, lutte des classes ? : concurrence fiscale et service public

Couverture du livre Finances publiques : lutte des caisses, lutte des classes ? : concurrence fiscale et service public

Date de saisie : 15/01/2008
Genre : Economie
Editeur : Antipodes, Lausanne, Suisse
Auteur : Olivier Longchamp | Alessandro Pelizzari | Florence Proton

Prix : 17.00 €
ISBN : 978-2-88901-002-8
GENCOD : 9782889010028 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 15/01/2008

 
 
4ème de couverture

Comment a-t-on réussi à faire croire à la population suisse que les collectivités publiques n'avaient plus d'argent ?

Il est surprenant que dans un pays aussi riche que la Suisse, l'opinion publique se soit ralliée à la prétendue nécessité de «faire des économies» en raison du mauvais état des finances publiques.

En réalité, il est cynique d'invoquer les «caisses vides» de l'Etat pour justifier des coupes dans les dépenses publiques, car cette manière de présenter les choses occulte les baisses d'impôts largement accordées depuis une vingtaine d'années aux détenteurs de hauts revenus et de capitaux.

Tant en Suisse que sur le plan international, la «crise financière de l'Etat» est l'expression d'une redistribution des richesses qui favorise les nantis en pénalisant les pauvres. Lutter contre les inégalités croissantes en matière de fiscalité, c'est donc redonner à la population les moyens de prendre son avenir en main.

Ce livre décrit les mécanismes de la concurrence fiscale à l'échelle internationale et entre les cantons suisses, le rôle du paradis fiscal helvétique et de son secret bancaire.

Il examine les impacts de la politique financière actuelle sur le financement des prestations sociales de l'État et des services publics.

L'ouvrage présente en outre des pistes de réflexion pour une fiscalité équitable.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

La politique fiscale et les finances publiques - un thème qui semble rébarbatif à première vue, mais qui joue un rôle important pour le mouvement altermondialiste. L'association ATTAC Suisse s'est notamment créée autour de la revendication d'introduire une taxe internationale sur les transactions financières de nature spéculative : dans le contexte de la crise financière désastreuse en Asie du Sud-Est, l'idée de la taxe Tobin visait à enrayer la liberté de mouvement du capital mondialisé et à contribuer à financer le développement des pays pauvres de l'hémisphère Sud.
Entre-temps, le mouvement altermondialiste a nettement élargi son champ d'action : campagnes contre les pratiques destructrices des sociétés multinationales et des institutions financières et commerciales internationales (Banque mondiale, Fonds monétaire international, Organisation mondiale du commerce), participation à la résistance contre les guerres impérialistes et aux luttes sociales, notamment dans le cadre des mobilisations contre la privatisation des services publics et des systèmes de protection sociale.
La question des finances publiques reste pourtant au coeur de débats portant sur un «autre monde possible». Dans les années 20, Rudolf Goldscheid, spécialiste autrichien en sociologie financière, constatait déjà que les finances publiques étaient «le squelette de l'État dépouillé de toute idéologie trompeuse». Autrement dit : au nord comme au sud, la politique, et en particulier les écoles, les hôpitaux, les transports publics ou les assurances sociales sont financés par l'argent de la collectivité. Le volume et la composition des tâches assumées par l'État ainsi que la répartition de la charge fiscale ne sont pas simplement régis par les lois du marché, mais sont le résultat de luttes entre classes et groupes sociaux.

Extrait de l'introduction d'olivier Longchamp, Alessandro Pelizzari et Florence Proton

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?