Avec Fnac.com,le site culturel Passagedulivre.com produit des chroniques littéraires pour mieux choisir vos livres préférés.

 

Les lecteurs de Livres Hebdo sont invités à découvrir sur Passagedulivre.com les plus beaux portraits des auteurs et des traducteurs.

 

Découvrez les interviews décalées des auteurs et des traducteurs.

 

Abonnez vous à la correspondance "Fnac.com et l'actualité des livres", envoyée chaque semaine à plus de 400 000 amoureux des livres. Vous y trouverez notamment les interviews décalées des écrivains et des traducteurs, et de courts extraits de vos livres préférés.

 

Amis éditeurs, une page de ce site a été spécialement conçue pour vous : la foire aux questions.

 

Bonne visite sur Passagedulivre.com !

 

.. 100 expressions à sauver

Couverture du livre 100 expressions à sauver

Date de saisie : 30/09/2010
Genre : Langues
Editeur : LGF, Paris, France
Auteur : Bernard Pivot

Prix : 5.00 €
ISBN : 978-2-253-13436-7
GENCOD : 9782253134367 Archiver cette fiche
Commander ce livre sur Fnac.com Sorti le : 25/08/2010

 
 
4ème de couverture

100 expressions à sauver

«Courir le guilledou»,

«Faire la sainte Nitouche»,

«En baver des ronds de chapeau»,

«Se monter le bourrichon»,

«En avoir sa claque»,

«Changer de crémerie»,

«Laisser pisser le mérinos»...

Nées pour la plupart de la verve populaire, les expressions ont de la couleur, de la saveur, de la tchatche, de l'humour, de la drôlerie, de la cruauté, de la sagesse, de la poésie. Pourtant, certaines vieillissent, passent de mode, paraissent de plus en plus énigmatiques. Pourquoi ne pas en sauver quelques-unes de l'oubli qui les menace comme j'avais réussi à redonner du tonus à certains mots ?

Vous aussi, tirez de votre conversation ou de votre mémoire des expressions en voie de disparition. Rappelez-vous, amusez-vous, inventoriez, fichez, employez, osez, étonnez, ayez de l'expressivité... En route, mauvaise troupe ! Fouette, cocher !

Et que ça saute !

Sans doute le journaliste littéraire le plus connu de France, Bernard Pivot a marqué l'histoire de la télévision avec ses émissions Apostrophes, lancée en 1974 et Bouillon de culture qu'il anime et produit de 1990 à 2001.
Animateur des Dicos d'or et du championnat du monde d'orthographe de langue française, cet amoureux inconditionnel de la langue de Molière n'a de cesse de partager cette passion. Il est le premier membre de l'Académie Goncourt à ne pas être écrivain.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
 
Passage choisi

En route, mauvaise troupe !

Nées pour la plupart de la verve populaire, les expressions ont de la couleur, de la saveur, de la tchatche, de l'humour, de la drôlerie, de la cruauté, de la sagesse, de la poésie. Celle que je préfère, qui est lyonnaise, a accompagné mon enfance. A la fin de chaque visite à des amis, ma mère, à qui revenait toujours le signal du départ, disait à mon père : «Charles, si on prenait du souci ?» Variante : «Charles, il faudrait songer à prendre du souci.» Merveilleuse et subtile expression qui signifie ceci : «Nous apprécions beaucoup ces moments de détente chez vous, chers amis, mais il faut bien, hélas ! y mettre un terme, et, dès que nous aurons franchi votre porte, Charles et moi serons repris par des soucis que votre accueil nous a fait provisoirement oublier.»
Une expression est un raccourci qui en dit long.
Une expression est l'image la plus forte d'un très court métrage.
Une expression est une formule qui a le sens de la formule.
Une expression est une métaphore qui a réussi.
Une expression, je ne vous dis que ça !
La littérature et nos conversations sont pleines d'expressions qui n'ont qu'un seul défaut : certaines vieillissent, passent de mode, paraissent de plus en plus énigmatiques. Il est logique que le temps peu à peu les use ou les néglige. Normal aussi que le temps nous apporte de nouvelles locutions qui se substituent aux anciennes ou qui introduisent de nouveaux concepts. Certaines sont épatantes : pété de thunes (riche), se prendre pour sa photo, être à l'ouest (être désorienté, déboussolé), bling-bling (tape-à-l'oeil), taf-taf (vite fait), fumer la moquette (délirer), des parachutes dorés, souffler dans les bronches (engueuler), maquillé comme un passeport libanais, ça a fait pschitt ! (ça s'est dégonflé), etc. Naturel, enfin, que les nouvelles générations adoptent un langage un peu différent de celui de leurs aînées.

logo fnacCommander ce livre sur Fnac.com

 
Nous contacter - Informations légales - Vous êtes éditeur ?